Comment organiser son bureau pour le télétravail ?

Votre bureau de télétravailleur est votre outil numéro un. S’il est mal organisé et mal placé, les conséquences sur votre productivité peuvent être terribles : difficultés à avancer, manque de motivation, pertes de documents importants…

Avec l’expérience et en discutant avec d’autres personnes évoluant en télétravail, j’ai compris ce qui marchait et ce qui ne marchait pas avec un bureau pour le télétravail.

Aujourd’hui, je vous partage une liste non exhaustive de conseils pour avoir un bureau efficient.

Avoir un bureau

Et oui ! Combien de personnes s’imaginent pouvoir faire du télétravail depuis leur canapé, sur une chaise de cuisine ou dans le jardin ? S’il est possible d’aller à ces endroits de temps à autres (et c’est même une bonne idée pour varier), le faire continuellement est contreproductif.

Travailler à la maison ne signifie pas retrouver ses habitudes de collégien quand vous bossiez depuis votre lit. Avoir un bureau est la base.

ASTUCE : le coworking est une alternative

Si vous n’avez pas de bureau et qu’il vous semble impossible d’en mettre un dans votre intérieur, s’inscrire dans un espace de coworking peut être une bonne solution.


Cela représente un coût certain si vous avez une activité générant peu de chiffres d’affaires, mais si c’est la seule solution pour travailler efficacement, tentez le coup !

Ne pas mélanger le perso et le pro

Le plus difficile pour un télétravailleur est de séparer le perso et le pro. En effet, jusqu’à présent, même si vous faisiez quelques tâches professionnelles dans votre maison ou appartement, ce lieu signifiait principalement de la détente, de l’intimité et un éloignement des soucis pros.

En travaillant dorénavant depuis votre domicile, toutes les problématiques du travail arrivent chez vous et l’inverse est vrai.

Il n’est pas question que le week-end, alors que vous souhaitez tranquillement regarder un film sur l’ordinateur avec vos enfants, de tomber sur des dossiers du travail capables de vous faire oublier le moment présent.

D’un autre côté, quand vous commencez votre travail, vous ne devez pas avoir un jeu vidéo qui traîne, la liste des courses à compléter et le téléphone de votre femme/homme qui sonne sans arrêt sur un coin du bureau.

Avant de débuter votre travail, passer votre bureau en mode pro. Rangez tout ce qui n’a aucun rapport avec votre job. Puis, à la fin de journée, faites l’inverse.

ASTUCE : le caisson vertical collé au bureau : bien pratique !

Si cette idée n’est pas nouvelle, j’ai mis du temps à l’apprivoiser. La principale raison est que je manquais cruellement de zones de rangement. L’année dernière, je me suis procuré un simple caisson vertical pour une centaine d’euros à But.


Il prend peu de place et j’ai un bac du meuble perso et un bac pro. En trente secondes, je range et sors chaque partie. Très pratique !

Un bureau avec de la place disponible

Encore plus que jamais, il est important d’être organisé sur votre bureau. Pas besoin d’être maniaque en mettant continuellement chaque chose à la même place (même si j’agis ainsi…). L’idée est de ne pas avoir l’impression constante que c’est le bordel.

Pour la plupart des gens, avoir un bureau ressemblant à un gigantesque bazar a des conséquences sur leur travail comme : ne pas savoir par quelle tâche commencer, oublier d’envoyer les compte-rendu aux clients, zapper une réunion, perdre des documents…

De simples accessoires comme un organisateur peuvent vous permettre de ranger vos papiers facilement. Enlevez toutes les choses non utilisées comme la tasse de café vide, des livres, un casque audio…

Un bureau vide rime avec un état d’esprit apaisé, prêt à réfléchir.

De même, pensez à le nettoyer régulièrement. Sur votre ancien lieu de travail, vous aviez une femme de ménage. Ce n’est plus le cas chez vous. Mais, si vous vous laissez aller, un bureau qui prend la poussière, cumule les papiers à jeter et est plein de tâches ne sera pas mieux qu’un bureau plein de bazar !

Bureau télétravail bien organisé

Un bureau propre, avec de place et uniquement le nécessaire est votre meilleur allié.

Une bonne isolation et de la lumière

Le gros avantage professionnel du télétravail reste de pouvoir se concentrer pleinement sur sa mission. Or, si vous entendez sans cesse les bruits du couloir de votre immeuble, vous perdez de la concentration.

Il faut souvent une seconde pour se déconcentrer et plus d’une minute pour se reconcentrer !

Cherchez pour votre bureau un endroit bien isolé de votre maison. Si vous n’en avez pas, un casque antibruit est une bonne astuce.

L’isolation est également thermique. Quand j’ai emménagé dans ma nouvelle maison, j’étais frigorifié. Elle chauffait mal et bosser avec une température ambiante proche de 13° était un supplice. Si vous rencontrez cette situation, vous n’avez pas idée à quel point un meilleur chauffage en hiver ou plus d’air en été vous rendront plus efficaces.

Enfin, autre point qui prend de l’importance avec le temps : la luminosité. Travailler dans un lieu sombre peut entraîner un manque de motivation voire de la déprime. En télétravail, vous voyez peu ou pas de monde, vous ne quittez pas votre domicile, alors si vous ajoutez à tout cela la pénombre d’un film d’horreur, vous allez vite vous sentir mal.

Travaillez proche des ouvertures comme les fenêtres et les baies vitrées. Si vous ne pouvez pas, assurez une bonne luminosité avec des lumières bien choisies. J'ai un faible pour les appliques murales ou les spots orientés vers la surface de travail. 

Puis, quand vous faites une pause, n’hésitez pas à prendre l’air. Quelques minutes sur votre terrasse, balcon ou même à la fenêtre peuvent vous rebooster pour plusieurs heures.

Une situation calme dans la maison

Cela ne sert à rien d’avoir une maison bien isolée si vous travaillez dans le salon et que vos enfants passent leur temps à y jouer.

La localisation de votre bureau reste selon moi un élément crucial de votre réussite du télétravail. Il doit se situer dans un environnement calme.

Ainsi, je pense qu’il est parfois mieux d’avoir son bureau dans la chambre parentale plutôt que sur la mezzanine avec tous les bruits du salon qui remontent.

Pensez à l’aménagement intérieur pour réduire les sons. Une porte fermée, un meuble cloisonnant l’espace bureau ou l’éloignement de la salle de jeu des enfants représentent des solutions envisageables.

Un matériel adapté et quelques bonnes idées

Autre composante imposante : votre matériel ! Si vous êtes salarié, la loi exige que l’employeur vous procure le matériel. En réalité, cela arrive peu souvent et ce n’est jamais l’intégralité des équipements nécessaires.

Il y a plusieurs types de matériels dans un bureau de télétravail. Vous pensez d’emblée à la chaise, au bureau… Bien évidemment, ces équipements sont importants. Ne vous contentez pas d’une chaise rigide achetée 20€ en supermarché si vous êtes huit heures par jour à votre bureau, sous peine de finir avec de terribles maux de dos.

Je vous recommande aussi d’essayer les bureaux debout. J’ai adopté ce matériel depuis plus de deux ans. Je fais au moins une heure de travail debout par jour.

J’ai une grande plaque sur mon bureau (voir la photo plus bas) sur laquelle est posée mon ordinateur portable et mon second écran. Je travaille ainsi assis, mais si j’en ai l’envie, il me suffit de soulever cette grande plaque à l’aide d’une poignée pour l’élever. Je peux alors travailler debout, ce qui est parfait pour ne pas passer sa vie plié en deux.

bureau debout télétravail

Voici le modèle de bureau debout que je possède. (Je précise, c'est la photo de la fiche produit, pas de mon intérieur...)

Je passe rapidement sur une connexion internet exemplaire et un bon réseau téléphonique… Petite astuce si vous habitez en campagne avec un débit horrible (ce qui est mon cas), une connexion 4G est souvent mieux. J’ai une Flybox Orange qui me permet d’avoir un débit dix fois plus rapide que ce que j’aurais eu avec une connexion ADSL…

Ayez aussi à votre disposition le nécessaire en papeterie. J’ai ainsi plusieurs stylos, surligneurs, mais aussi un bloc note pour les idées à traiter rapidement et un cahier pour des réflexions plus profondes à explorer ultérieurement.

Pour ne pas me dessécher, j’ai une carafe d’eau et un grand verre toujours rempli après chaque pause. Cela évite de couper votre tâche en cours pour aller boire dans une autre pièce…

Je m’arrête là pour les matériels conseillés. Vous aurez sûrement d’autres besoins. Je vous conseille de noter lors de vos premiers jours de télétravail tout objet qui vous semble manquer et de corriger le tir.

Afficher vos plannings et objectifs

Maintenant que votre bureau est bien placé, organisé, il est temps de finaliser l’environnement de travail.

Personnellement, j’ai deux accessoires clés qui me font avancer et me redonnent la motivation quand cette dernière diminue : un tableau affichant mon planning et un autre affichant mes objectifs.

J’ai déjà fait quelques articles sur les plannings et vais continuer à le faire tant ils sont impératifs pour améliorer votre productivité.

Travaillez chaque soir sur le planning du lendemain. Puis, quand vous retournez à votre bureau le matin, vous ne perdrez pas de temps à savoir quoi faire car tout sera déjà marqué.

Quant aux objectifs, ils vous rappellent pourquoi vous vous activez.

Certains adeptes du développement personnel et professionnel recommandent d’autres ajouts comme des photos symbolisant vos rêves les plus fous, des citations motivantes…

J’ai essayé, mais cela ne m’a pas convaincu. Je les regarde, puis les oublie au bout de quelques jours. Mais, vous pouvez tenter !

De mon côté, la dernière chose affichée est une photo de ma femme…

Prenez en compte tous ces conseils lors de l’élaboration de votre bureau de télétravail.

Adaptez-les à vos besoins et si vous trouvez des manques importants dans cet article, n’hésitez pas à me le dire en commentaires ou via le formulaire de contact.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire