Avis & Critique du livre « La semaine de 4 heures » de Timothy Ferriss

Écrit en 2007, « La semaine de 4 heures » ne fait partie de ces anciens classiques qu’on lit en se disant que les idées sont intéressantes

Écrit en 2007, « La semaine de 4 heures » ne fait partie de ces anciens classiques qu’on lit en se disant que les idées sont intéressantes, mais irréalisables aujourd’hui. Au contraire, tout ce qui est préconisé peut se mettre en place actuellement et avec les nouveaux outils du web, encore plus facilement.

J’ai lu tout et n’importe quoi sur le livre. Certaines critiques sont recevables, d’autres semblent être émises par méchanceté ou faire le buzz.

Conscient des apports indéniables d’une lecture régulière, j’avale les ouvrages et notamment ceux liés au développement personnel. Assurer une telle vieille me paraît essentielle.

Avec plusieurs centaines de livres lus ces dernières années, je peux donc affirmer que La semaine de 4 heures figure parmi les meilleurs pour vous faire changer d’état d’esprit.

Tim Ferriss et les conditions de rédaction du livre

Né en 1977, Tim Ferriss a d’abord été un entrepreneur à succès avant de devenir un écrivain. En effet, après ses études, il a commencé une entreprise de compléments alimentaires. Cette expérience a débouché sur tous les conseils issus de la Semaine des 4 heures.

Comme beaucoup d’entrepreneurs, il s’est laissé dévoré par le travail en voulant tout gérer. Puis, alors qu’il était au bout du rouleau, il a décidé de changer et d’appliquer les mantras du livre.

Est-ce que cela a débouché sur la faillite ? Pas du tout ! Il a même réalisé que l’entreprise se portait mieux.

Un livre et des principes clés

Comme vous l’aurez compris avec le titre, Tim Ferris promet de travailler moins pour gagner plus. Beaucoup de détracteurs se focalisent sur le « 4 heures » du titre, mais c’est réducteur. Le chiffre interpelle et il est là pour cela, mais les conseils donnés sont utiles qu’importe si vous souhaitez continuer à bosser 50h ou réduire à 30h ou 5h (ce qui me parait quand même très peu...).

Pour diminuer ce temps de travail, des principes sont définis, mais l'ouvrage se veut également être plus philosophie en essayant de susciter chez le lecteur une réflexion sur les désirs et l'instant présent.

resume semaine de 4 heures

Voici le résumé du livre la Semaine de 4 Heures.

Voici les 3 concepts qui m'ont le plus marqué :

1.

Devenir un bienheureux


Les nouveaux bienheureux, comme les appelle Tim Ferriss, sont les personnes respectant les principes du livre. Ils profitent pleinement du moment présent. Ils ne travaillent pas pendant 40 ans 50h par semaine pour s’offrir des biens futiles et espérer une retraite reposante.

Ils décident de vivre dès à présent une vie confortable, avec moins de travail en changeant leurs attentes et modifiant leurs habitudes. Richesse personnelle et richesse financière ne sont pas incompatibles et doivent être vos objectifs.

2.

L’ignorance sélective


Quel est l’intérêt de connaître tous les détails du Monde et de votre entreprise ? Passer des heures sur le web sur des sites d’actus, s’inquiéter du moindre retard de livraison, répondre à tous les commentaires sur vos publications Facebook…

Toutes ces choses prennent énormément de temps et ruinent productivité. Tim Ferris préconise alors l’ignorance sélective en choisissant délibérément de ne pas tout savoir.

3.

Déléguer votre travail


Dans la semaine de 4 heures, les mérites de la délégation sont mis en avant à de nombreuses reprises. L’auteur va même jusqu’à préconiser d’embaucher un assistant peu cher en Inde et de le charger de tout réaliser pour vous. Cela va de la réponse d’un client à une prise de rendez-vous personnel.

En complément, j'ai apprécié les recommandations liées au télétravail, à la recherche constante de revenus passifs...

Les points forts et les points faibles de la Semaine de 4 Heures

Atouts

  • L'auteur connaît son sujet 
  • Ecriture fluide et beaucoup d'exemples
  • Concepts forts et clairs
  • Capacité à faire rêver et entreprendre
  • Idéal pour se lancer
  • Met en avant une philosophie positive

Faiblesses

  • Ton "Moi, je..." typique des ouvrages américains
  • Promotion de l'externalisation low cost
  • Certains sujets mériteraient plus de concret

À qui je conseille ce livre ?

Tim Ferriss le présente comme un livre accessible à tous, jeunes comme anciens, salariés comme entrepreneurs, riches comme pauvres…


De mon côté, je le conseille d’abord aux personnes qui sont encore peu familiers de ce genre d’ouvrages. En effet, si vous lisez régulièrement des livres sur des sujets similaires (télétravail, organisation du travail, productivité...), vous pourriez trouver que celui-là manque de profondeur.


Il est un très bon choix pour ceux qui entreprennent déjà (ex : une petite entreprise ou des projets en complément de leur emploi), qui envisagent sérieusement de le faire ou pour trouver un regain de motivation.

Pourquoi ce livre a-t-il eu une telle résonnance chez moi ?

J’ai lu La Semaine de 4 Heures en 2014, alors que j’avais plein de projets en cours, un travail et ne savais pas forcément si j’allais dans la bonne direction.

La Semaine de 4 heures a agi comme un détonateur. Non, ce n’est pas un cours économique ou un tutoriel très concret, mais les principes sont forts. C’est après la lecture de ce livre que je me suis mis à déléguer de plus en plus de tâches sur mes sites web. Au lieu d’écrire pendant 10 heures des articles sur l'un de mes blogs féminins, je commande en 30 min des articles à une rédactrice mieux calée que moi sur le sujet, paie un tarif fort raisonnable pour un rendu plus efficace.

En faisant ce genre de changements à grande échelle, vos dépenses augmentent, mais vos revenus explosent.

Mais, outre les idées financières, des passages m’ont interpellé, notamment une anecdote entre un pêcheur mexicain et un riche américain. Plutôt que de vous la décrire en quarante lignes, voici un résumé sous forme de sketch en vidéo :

En plus de me faire réfléchir à ma productivité, La Semaine de 4 heures fait donc partie de ces ouvrages qui m’ont permis de recentrer mes objectifs de vie. Après la lecture, vous avez un mélange de motivation décuplée pour travailler et d’idées pour profiter de la vie (voyages, loisirs…)..

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire