PBN Premium : trouver des domaines expirés en quelques secondes

PBN Premium : trouver des domaines expirés en quelques secondes

En référencement naturel, le rachat de noms de domaines expirés est une technique testée et approuvée. Elle peut être utilisée pour plusieurs stratégies, toujours dans le but de profiter de l’historique du domaine (ancienneté du nom de domaine, « jus » des liens pointant vers le site, anciens contenus…) :

  • Remonter un « money site » (site principal sur lequel se trouve l’activité et qui génère le chiffre d’affaires) sur un domaine expiré de qualité afin d’augmenter ses chances de bien (et plus rapidement) se positionner ;
  • Remonter un site satellite sur l’expiré afin, via un ou des liens externes, d’améliorer le référencement d’un autre site ;
  • Remonter un site en vue de vendre des backlinks (= liens externes) dessus : cette stratégie est très à la mode actuellement avec des plateformes comme Soumettre, SemJuice, Rocketlinks…

Le domaine expiré se démocratise

Je ne suis pas arrivé dans le SEO aux débuts des années 2000 comme les plus anciens du domaine. Toutefois, en près de trois ans, j’ai assisté à une véritable démocratisation du nom de domaine expiré et à des modifications des techniques. Au tout début, quand je suivais les discussions à ce sujet, cela semblait être une technique très black hat où la majorité des protagonistes se contentait de 301 (ils achetaient le nom de domaine puis sur ce site, ils faisaient une redirection 301 vers leur site principal). Puis, les résultats de cette méthode, à cause de modifications de Google dans ses algorithmes, ont été moins bons. Dans le même temps, la stratégie du PBN devenue une mode (deuxième technique mentionnée dans l’intro) et l’avènement des plateformes de vente de liens ont montré que les autres voies possibles étaient particulièrement rentables.

Et, quand on s’y penche de plus près, on peut voir que cela n’a rien de compliqué… si l’on sait trouver de bons expirés ! Car, en effet, si la méthode est de plus en plus appréciée, cela signifie automatiquement que la concurrence est forte. Il est dur de trouver des perles seul à moins d’avoir une méthodologie expérimentée, une vraie connaissance de la thématique ou d’avoir un coup de chance (un lien trouvé lors de votre navigation vous amène sur un site expiré).

Heureusement, pour vous aider (et pour m’aider), il y a PBN Premium.

En quoi consiste PBN Premium ?

PBN Premium est un outil appartenant à David Dragesco alias Ninjalinker. Avant la sortie de son tool, j’avais consulté à plusieurs reprises son site personnel. Avec PBN Premium, il collecte des listes de domaine expirés, les filtre en ne gardant que ceux répondant à des critères de qualités en termes de backlinks, de Trust Flow et les met ensuite à disposition.

En faisant cela, il accomplit la plus grosse tâche quand on part à la chasse à l’expiré : virer les domaines inintéressants ou inexploitables. Ensuite, tout abonné à son tool peut consulter les domaines et quand il en trouve un qu’il veut acquérir, il suffit de se rendre sur un registrar comme InternetBS ou OVH pour enregistrer le domaine. En effet, contrairement à des sites comme Kifdom ou Domraider, il ne possède pas le NDD, il l’a juste trouvé libre et partage l’info. Par conséquent, l’achat du NDD ne vous coûte pas plus cher que n’importe quel autre.

En effet, contrairement à des sites comme Kifdom ou Domraider, PBN Premium ne possède pas le NDD, il l’a juste trouvé libre et partage l’info..

Comment s’en sortir sur PBN Premium ?

Tout d’abord, sachez qu’il y a beaucoup de fonctionnalités dispos sur le site et qu’il me serait difficile de tous les énumérer, surtout qu’il y a parfois de nouveaux ajouts. Avant de définir comment utiliser PBN Premium, vous devez déterminer ce que vous souhaitez faire.

Voulez-vous acheter du NDD en masse ou souhaitez-vous un NDD précis ?

Acheter plusieurs NDD grâce à PBN Premium

Cette méthode peut être utile dans le cas où vous construisez votre propre réseau de sites (pour faire ensuite des échanges de liens, vendre des liens…). Ici, vous recherchez alors de la qualité sans forcément vous focaliser sur une thématique précise. Les metrics (statistiques) les plus importantes sont alors le Trust Flow et le nombre de RD (domaines référents, sites vous faisant un lien). Ce sont eux qui déterminent le plus souvent le prix d’un backlink ou suscitent l’intérêt dans le cadre d’un échange. On peut le regretter car ce ne sont pas les seules données méritant un regard, mais c’est un fait. Utilisez les filtres pour choisir vos prérequis. Dès que vous trouvez un bon coup, achetez-le avant qu’un autre le fasse avant vous.

Ensuite, la méthodologie est souvent la même. Vous mettez en place sur l’expiré un WordPress, ajoutez quelques contenus, créez quelques nouveaux liens et obtenez ensuite un domaine près à l’emploi. Sans entrer dans des calculs précis, on peut résumer en disant qu’avec une vingtaine d’euros, vous montez un site. Fort pratique !

Rechercher un NDD de qualité dans une thématique précise

Dans le cadre d’un PBN ou pour monter un nouveau money site, vous êtes normalement plus sélectif. En plus du TF ou du nombre de domaines référents, vous voulez un site dans votre thématique et non spammé. Ce serait très dommage de partir avec une épine dans le pied en reprenant un site que Google considère historiquement comme spammy (même s’il est possible de le faire).

Dans ce cas, regardez d’abord le TTF (topical trust flow) et recherchez un topic/une thématique similaire à votre objectif. Ensuite, vérifiez que le site choisi n’a pas été victime de spam. Pour cela, vous avez, disponibles sur PBN Premium, les scans Webarchives. Vous pouvez alors voir l’évolution du domaine dans le temps. Jetez aussi un œil aux ancres. Si vous avez majoritairement des ancres russes, chinoises ou des mots comme « viagra », « louboutin », il y a un risque à choisir ce NDD…

Il est fort possible, si vous visez des standards élevés, que vous ne trouviez pas votre bonheur tout de suite. Soyez patients, nous verrons dans la parties « astuces » comment augmenter vos chances de réussites.

 

 

Quelles sont les données disponibles sur PBN Premium ?

Comme en témoignent les conseils précédents, vous avez de nombreux critères sur PBN Premium qui vous permettent de choisir votre nom de domaine :

  • L’url (évidemment) ;
  • Le Trust Flow ;
  • Le Citation Flow ;
  • Le nombre de liens externes ;
  • Le nombre de domaines références ;
  • Le Domain Authority ;
  • Le Topical Trust Flow ;
  • Les ancres ;
  • Les scans de la web archive.

Pour aller plus loin, regardez aussi le trafic dans le passé du site via Semrush ou Yooda.

Liste de ndd expirés de pbn premium
PBN Premium fournit de nombreux critères permettant de choisir vos NDD expiré

Comment révéler les domaines de PBN Premium ?

Vous pouvez vous inscrire sur PBN Premium gratuitement, parcourir les listes afin de juger un peu la qualité des expirés proposés. Cependant, si vous voulez révéler un site, il faut débourser des crédits. Chaque révélation vous coûte des crédits (jusqu’à 5). Le montant dépend de la qualité du domaine.

Ces crédits s’achétent via des packs :

  • 100 crédits pour 19$
  • 500 crédits pour 69$

Je vous conseille d’opter pour le deuxième pack qui vous permet de révéler un certain nombre de domaines sans stresser. Avec 100 crédits, c’est un peu juste.

Si vous n’aimez pas le système de crédit, il est possible de s’abonner au tool. Pour 190$/mois, vous avez un libre accès à l’outil. Un vrai terrain de jeu pour référenceurs !

Comparatif des offres de PBN Premium
Comparatif des offres de PBN Premium.

Mes conseils et astuces !

Selon moi, le choix de la formule ne doit pas dépendre de votre portefeuille, mais de votre objectif. Si vous visez la quantité de domaines, en vous focalisant que sur quelques metrics, les crédits suffisent souvent. Personnellement, avec l’offre de base, j’ai pu trouver plusieurs domaines avec des metrics respectables (plus de quinze domaines référents, trust flow supérieur à 10, pas de spam).

Par contre, si vous visez la qualité, vous risquez d’avoir de la perte dans vos révélations de domaines. Pis, vous pourriez épuiser vos crédits sans avoir dénicher la perle rare. Dans ce cas, privilégiez l’abonnement mensuel. Vous pourrez ainsi voir tous les domaines de votre thématique et regarder en profondeur tous les historiques. Et, c’est là ma première astuce : les metrics ne disent pas tout !

Soyez réactif. PBN Premium est apprécié et appréciable. Par conséquent, vous ne serez pas le seul sur le coup. Quand  un message prévient d’ajouts dans la base, stoppez votre travail quelques minutes pour vérifier ce qui est dispo.

 

Mes astuces SEO sur PBN Premium ou l’utilisation des expirés

  • Ne vous focalisez pas seulement sur les metrics, parfois de très bons liens ne se répercutent pas sur le TF ;
  • Inversement, un bon TF n’est pas synonyme de très bon jus. C’est notamment le cas d’annuaires qui poussent peu mais qui sont pourtant bons pour augmenter le TF ;
  • Utilisez les filtres et les alertes de PBN Premium. Vous souhaitez un bon domaine dans le tourisme ? Créez une alerte sur les nouveaux NDD ajoutés dans la base avec 15 domaines référents, un TTF « travel » et un TF supérieur à 8. L’outil vous enverra un mail automatique pour vous prévenir.
  • Soyez réactif. PBN Premium est apprécié et appréciable. Par conséquent, vous ne serez pas le seul sur le coup. Quand David envoie un message pour prévenir d’ajouts dans la base, stoppez votre travail quelques minutes pour vérifier ce qui est dispo. Pour aller plus vite, choisissez la date d’ajout dans les filtres.
  • Sur vos NDD dans le cadre de PBN ou de sites pour vendre du lien, récupérez les anciens contenus grâce au webarchive. Cela vous évitera de les écrire ou de payer un rédacteur. Encore mieux, s’ils se positionnaient bien sur Google, les remettre peut vous permettre d’avoir de bonnes places rapidement.
  • Créez des pages sur les URL qui reçoivent des liens externes ou redirigez-les pour ne pas acheter une Ferrari et l’utiliser comme une 2CV.
  • Checkez les ancres. Le TTF n’est pas une donnée sûre, encore plus sur des domaines qui ont 20 liens externes ou moins. Faites un filtre sur les ancres. Vous souhaitez un domaine sur les poissons ? Filtrez tous les domaines avec « poisson » dans l’ancre. Cette fonctionnalité est également pertinente si vous voulez un domaine localisé (tapez le nom de la ville ou de la région).
  • Attention aux marques déposées ! L’outil trouve les expirés, mais il n’est pas un conseiller juridique. Si vous rachetez un expiré correspondant à une marque déposée, vous pouvez avoir des problèmes. Cela m’est arrivé cet été quand une marque de gastronomie m’a menacé de poursuites si je ne libérais pas le ndd (ils avaient laissé dans la nature le site mamarque.com pour passer sur ma-marque.com).
scan de l'inpi
Pour éviter les ennuis, vérifiez qu’aucune marque déposée n’entrave votre NDD.

Mon test et mon avis sur PBN Premium

SI j’ai fait un article aussi complet, c’est parce qu’il y a de la matière sur PBN Premium. J’ai trouvé de bons noms de domaine via l’outil et je continue à l’utiliser. Réfléchissez en amont à ce que vous souhaitez et prenez l’abonnement adéquat.

Je n’ai jamais pris l’abonnement mensuel car je suis plus dans l’optique de développer un réseau multi-thématiques pour échanger/vendre du lien. Pour le moment, cela est plus que rentable, beaucoup plus qu’une plateforme comme Kifdom où le moindre NDD coûte 20€. Une fois, j’ai révélé un domaine correspondant à mes attentes mais, qui une fois sur le registrar, était finalement déjà réservé. Il m’a suffi de le signaler sur la plateforme pour avoir mes crédits remboursés. Le tchat, pour l’avoir utilisé une fois, me semble super réactif, c’est agréable !

Par contre, vous n’aurez pas sur cette plateforme des bombes avec 1000 RD et un TF de 30. Soyez réaliste. Ces sites sont snappés et se revendent chers, très chers. Il est toutefois possible d’avoir d’excellentes trouvailles et même de les revendre par la suite sans apporter de valeur ajoutée. David en parlait même dans un podcast qu’il a récemment fait.

Ces sites sont snappés et se revendent chers, très chers. Il est toutefois possible d’avoir d’excellentes trouvailles et même de les revendre par la suite sans apporter de valeur ajoutée.

Plutôt que de prolonger mon speech, je vous proposer de tester par vous-même. Mettez un petit pack de 500 crédits dans la machine et regardez les NDD disponibles.

 

 

2 réflexions au sujet de “PBN Premium : trouver des domaines expirés en quelques secondes

  1. Passer 2h à présenter un tool, faire des liens vers celui-ci et ne pas mettre d’affil, ce serait un beau gâchis 🙂

Laisser un commentaire