Comment enfin en finir avec la Twitter habitude ?

Comment enfin en finir avec la Twitter habitude ?

Cette année, je me suis fixé comme objectif d’améliorer ma productivité, non pas en travaillant plus, mais en travaillant mieux… voire moins. Paradoxal ? Pas du tout tant, je, et sûrement vous aussi, perds du temps avec des choses inutiles.

Parmi mes axes d’amélioration, j’ai ciblé d’entrée Twitter qui est un véritable danger pour tous ceux qui ont l’habitude, et pas forcément l’envie, d’aller tout le temps dessus.

Pourquoi Twitter est aussi addictif ?

Même en ne suivant que quelques centaines de personnes ou en créant des listes, des dizaines de messages sont postés chaque minute. Il est très facile de garder sa page Twitter active et de cliquer sur les nouveaux messages.

Dans ma situation, j’ai surtout remarqué que Twitter était comme une pause (très) régulière. Je finis un paragraphe d’un texte qui ne m’emballe pas, je vais sur Twitter. Je réponds à un mail d’un client lourd, j’y retourne. Il suffit ensuite de tomber sur une discussion intéressante ou d’aller sur un TT France pour ne plus perdre quelques secondes, mais des minutes d’un coup en lisant les commentaires de Roger la facho ou Pierre le spécialiste footballistique.

En plus du temps directement perdu, vous imaginez bien qu’il faut plusieurs secondes pour se replonger dans son travail.

Comment en finir avec la « Twitter » habitude ?

Le self-control Twitter est aussi efficace pour moi qu’un drogué qui vivrait à côté d’un point de vente. Derrière l’ordi, un clic suffit pour y retourner et bien souvent, nous n’avons même pas conscience de le faire.

Donc, comme pour un toxicomane en centre de désintoxication, j’ai opté pour la privation. Pour cela, j’utilise l’extension Chrome StayFocusd. Le principe est simple : vous déterminez une liste de sites à bloquer, un temps maximal à passer sur ces sites selon des jours et des heures.

Dans mon cas, j’ai choisi la méthode radicale. Je m’autorise 10 minutes/jour en semaine sur un panel de sites (Twitter, Le Figaro, Eurosport, La Rep du Centre, Programme TV, Le Monde, Foot Mercato…) entre 9h15 et 19h.

bloquer twitter sur chrome
En cliquant sur l’icône, vous voyez le temps qui vous reste dans le créneau défini.

Cela me laisse le temps de checker rapidement le matin les discussions intéressantes de la nuit ou du matin et le soir, l’heure de plus (je finis à 18) sans ces sites chronophages me permettent de bosser sur des projets perso en toute quiétude.

Quelles différences depuis cette mesure ?

En termes de veille SEO, marketing, aucune ! En ayant des listes ou en allant lire certains profilts Twitter clés, vous avez tout ce qui est important.

Évidemment, la productivité est améliorée : moins de pauses, plus rapide dans les tâches, mais aussi moins de fatigue. Porter son attention sur ces petites choses souvent insignifiantes empêche de vraies pauses qui, elles, sont bonnes pour les yeux et le cerveau.

Au lieu de cent lectures de Twitter, faites une pause thé où vous quittez l’ordinateur ou levez-vous marcher un peu. Personnellement, j’apprécie sortir quelques minutes mes chiens vers 17h pour prendre l’air avant de plonger dans la dernière ligne droite de la journée.

Cela vaut vraiment le coup d’essayer au moins pour comprendre votre dépendance ou non à Twitter. Même si j’atteints généralement le blocage vers 11h chaque matin (10 minutes pour 15 sites, c’est très peu), je reviens une trentaine de fois sur Twitter dans l’après-midi pour me trouver sur l’écran de blocage. C’est marrant de voir à quel point le geste de taper cette URL est devenu un réflexe !

Aller plus loin ?

Vous pouvez aussi bloquer Facebook. Je ne l’ai pas fait car j’ai beaucoup de discussions et d’échanges liés au SEO sur FB. De plus, cela fait un moment que j’ai bloqué tous les « amis » qui passent leur temps à mettre des posts inutiles et que je me suis désinscrit de toutes les pages et groupes (sauf SEO). Cependant, si vous avez une utilisation de FB comme moi de Twitter, bloquez-le.

Mettez une application similaire sur smartphone. J’ai choisi d’enlever toutes mes applications de jeux ou de réseaux sociaux. Il me reste juste les mails, Duolingo et Waze et chaque soir, le téléphone reste dans le bureau pendant que je vais au lit.

Ces petites habitudes dopent vraiment votre productivité et vous soulagent. Testez-les et dites-moi ce que vous en pensez !

Laisser un commentaire